fbpx
search

Salmo Salar

4 juillet 2019

Salmo salar, ou saumon atlantique, est un poisson des plus combattifs, des plus vaillants et des plus forts certes, mais surtout des plus méfiants. Son surnom, « roi des rivières », lui va effectivement à merveille, car s’il y a un poisson qui adore contourner toutes les règles de base de la pêche, c’est bien lui!

Salmo Salar

La pêche au saumon atlantique représente une passion pour tous. Cette activité débute avec une escapade de quelques jours et au fil des ans ces journées se multiplient jusqu’au moment où mettre la main sur salmo salar devient la mission de l’été.

Mon histoire de jeune passionné, maintenant devenu guide et formateur de pêche, a commencé un jour pluvieux d’aout sur la belle rivière Dartmouth de Gaspé à l’âge de 12 ans. Cette journée a constitué une immersion complète. C’était ma première expérience à la canne à la mouche, à revêtir des waders et à espérer patiemment.

Sans le savoir, cette initiation a marqué le début d’une grande aventure. Les années ont passé, et depuis, les prises de saumon se sont multipliées au bout de ma ligne.

Salmo Salar

J’ai débuté le montage de mouche, de nouveaux partenaires de pêche se sont manifestés, les recherches sur la biologie du saumon ont suivi et mes premiers voyages de pêche sont expérimentés. Une certaine équation qui engendre naturellement ma détermination à apprendre, mais aussi à transmettre mes expériences. Le résultat de cette équation me conduit, dès mes 19 ans, à accompagner des gens, expérimentés ou non, à la rivière pour tenter de leur faire vivre la plus belle journée de leur vie.

La cerise sur le gâteau serait bien sûr un saumon sur leur ligne, la rencontre avec le tant attendu combattant – un supplément à une journée déjà extraordinaire en soi. Bien sûr, il est question de pêche au saumon, mais est-ce que cela implique nécessairement la prise du saumon ? Certains diront oui, d’autres non.

Pour moi, il est avant tout question de plein air, de techniques à améliorer, de passion et surtout, de moments précieux à passer avec des gens d’exceptions. Ces rencontres quotidiennes deviennent une occasion de partager mon enthousiasme avec d’autres dans le plus grand respect de l’art, et bien sûr, du saumon. Si je suis capable d’amener mes clients à communier avec la rivière et la nature qui l’entoure avant même d’envisager la possibilité de prendre un saumon, la journée de pêche est selon moi réussie.

Connecter avec salmo salar représente beaucoup de travail et de persévérance. Ce moment arrivera peut-être à la prochaine mouche, à la prochaine fosse, au prochain lancer ou tout simplement au prochain jour.

Salmo Salar

Son long voyage depuis les aires d’alimentation du Groenland jusqu’aux eaux douces est rempli d’embûches. Il dédit l’entièreté de son énergie et de ses ressources pour se reproduire, ce qui fait de lui un remarquable migrateur qui mérite amplement le respect de tous. Son retour vers nos majestueuses rivières, tant attendu par chacun en début juin, offre une folie pour les plus mordus qui veulent se mesurer aux eaux froides, aux écailles les plus brillantes et aux spécimens de plus de 35 livres.

À l’arrivée de cette période de l’année, Gaspé est au cœur des discussions. Les rivières York, Dartmouth et St-Jean, emblématiques de cette région, constituent des rivières à saumon renommées faisant partie des meilleures et des plus convoitées au Canada.

Avec des eaux plus cristallines les unes que les autres, chacune présente pourtant une turbidité et des couleurs particulières. Dans tous les cas, il s’agit d’un territoire sauvage parfait pour en ressortir avec les yeux brillants et le cœur léger. Sans l’ombre d’un doute, ceux qui diront que « Gaspé c’est loin » n’ont certainement pas encore vécu la magie de l’endroit.

Au bout de la Gaspésie, trois paradis de pêche se cachent. Situées à proximité, soit à moins de dix minutes les unes des autres, elles sont tout ce qu’il y a de plus accessible. Alors prêt pas prêt, à gué ou en canot, avec ou sans guide, le comble du bonheur pour les passionnés de tous les niveaux se trouve dans ce tout petit coin de pays, tel un secret bien gardé. Il s’agit sans aucun doute d’un point de départ pour une histoire gravée à jamais, digne des plus grandes fishing vibes.

 

Tiré du Magazine Hooké no. 1, écrit par Élie-Merlin Mercier Ouellet.

Salmo Salar
Salmo Salar
Salmo Salar
Salmo Salar
Salmo Salar
Salmo Salar
Salmo Salar

Posts récents

Inscrivez-vous à notre infolettre

Close video panel