fbpx
search

Sans marge d'erreur

15 juin 2018

Traquer les poissons dans les rivières translucides de la Nouvelle-Zélande
représente probablement ce qu’il a de plus difficile dans le monde de la pêche à la mouche.
Ce sont les défis qui me motivent en tant que guide professionnel.

  • – Sean Andrews
Sans marge d'erreur

Traquer les poissons dans les rivières translucides de la Nouvelle-Zélande représente probablement ce qu’il a de plus difficile dans le monde de la pêche à la mouche. Ce sont les défis qui me motivent en tant que guide professionnel.

Afin d’être un excellent guide, il faut évidemment savoir déchiffrer la rivière, mais surtout, il faut avant tout bien repérer les poissons preneurs. Pour y arriver, il faut beaucoup de pratique – surtout lorsque le débit est rapide – mais plus souvent qu’autrement, il suffit de prendre son temps et de bien scruter le fond de l’eau.

Une erreur anodine effraiera le poisson qui se précipitera en amont et provoquera immanquablement une réaction en chaine entrainant les autres poissons à sa suite. Il faut constamment être prudent lorsqu’on se déplace de même qu’à chacun des lancers. De façon générale, dès lors que le poisson est trouvé, on a moins de trois chances pour lui présenter une mouche.

En de très rares occasions, le poisson
fera preuve de clémence et accordera
une deuxième chance au pêcheur mal préparé.

Sans marge d'erreur

Si tout est parfait, ce sera l’occasion d’attraper le poisson d’une vie, mais quel que soit le résultat, l’expérience demeurera incroyable. Cela demeure un défi de mettre à l’épreuve ses compétences devant ces magnifiques créatures sauvages dans leur territoire; c’est d’ailleurs pourquoi je le fais!

En tant que guide de pêche à la mouche en Nouvelle-Zélande, j’ai la chance unique de vivre ce moment presque tous les jours de l’année…

 

Tiré du Magazine Hooké 2018

Sans marge d'erreur
Sans marge d'erreur
Sans marge d'erreur
Sans marge d'erreur
Sans marge d'erreur

Posts récents

Inscrivez-vous à notre infolettre

Close video panel