fbpx
search

Préparer un voyage de pêche

15 novembre 2018

Alors que pour certains l’hiver est le meilleur moment pour faire ses réserves de mouches, pour d’autres il s’agit du meilleur temps pour préparer les voyages de pêche de la prochaine saison. Alexis Pageau co-animateur de la série Hooké, nous donne ses trucs pour la planification d’un voyage mémorable, pour être prêt à partir à l’aventure dès l’ouverture en début de saison.

Préparer un voyage de pêche

Choisir l’espèce qu’on veut pêcher

Avant de choisir l’endroit, il faut établir quelle espèce on veut pêcher. Déterminer le poisson recherché va aider à planifier où on veut partir, mais aussi ce qu’on doit amener et prévoir. En termes d’équipement, l’espèce nous dit quelles mouches, cannes et soies amener, mais également si certains permis sont nécessaires. Pour la pêche au saumon, il faut s’inscrire à un tirage pré-saison, c’est donc payant de le prévoir d’avance!

Préparer un voyage de pêche

Où aller

La SÉPAQ offre un bon nombre de forfaits et de rivières à pêcher à travers la province et c’est facile de trouver quelles rivières sont disponibles selon l’espèce. Pourvoiries Québec regroupe l’ensemble des pourvoiries au Québec et offre une multitude de services d’hébergement et pêche à travers la province, tout dépendant de la région qu’on choisit. Une fois que le choix est fait, j’aime bien regarder les rivières sur Google Maps pour me faire une idée sur quels spots je veux explorer une fois rendu.

On le sait tous qu’au Québec, la météo et les conditions de pêche peuvent être très différentes d’une région à l’autre. La Fédération québécoise pour le saumon atlantique a regroupé des liens utiles pour la météo, des cartes de rivières et beaucoup plus pour avoir une idée de quelles dates prévoir.

Pour un voyage à l’international dans un climat plus chaud, il se peut que les waders ne soient pas nécessaires, ce qui libère beaucoup de place dans les valises! Prévoyez alors de la crème solaire et des chandails en microfibre.

Préparer un voyage de pêche

Dormir et s’y rendre

Une fois qu’on sait quelle espèce on veut pêcher et où on veut la pêcher, la prochaine étape est de décider où dormir et comment se rendre jusqu’au spot de pêche. Les meilleurs endroits pour pêcher sont souvent ceux qui sont les plus éloignés et plus difficile à atteindre, alors il est important de prévoir les déplacements avant d’être sur les lieux. Parfois, ce n’est pas le logement le moins cher qui est le plus proche, il y aura donc un choix à faire de ce côté. Les pourvoiries sont souvent d’excellents choix pour être sûr du confort et pour être près de la rivière. Prendre en compte les distances à parcourir sur la route et pour se rendre aux fosses va éviter les mauvaises surprises une fois rendus.

Préparer un voyage de pêche

Parler aux bonnes personnes

Lorsque je planifie un voyage, j’écris sur les réseaux sociaux et je lis sur les blogues pour savoir si j’ai des connaissances qui ont déjà fait un voyage similaire. Je suis toujours surpris par le nombre de gens qui m’écrivent pour m’aider dans ma planification et ça m’aide à faire de meilleurs choix. En arrivant, une des premières choses que je fais est de visiter un fly shop local. J’y vais autant pour savoir quelles mouches utiliser, mais aussi pour en apprendre sur le coin et si je suis chanceux, me faire diriger vers les meilleures fosses!

Faire le travail de recherche avant de partir évite beaucoup de complications qui peuvent survenir surplace, mais c’est aussi une partie excitante du voyage de pêche! Une fois rendu, peu importe si les conditions sont favorables ou non, vous vous êtes assurés de pouvoir profiter de votre voyage au maximum et vous pouvez vous concentrer sur les meilleures parties de votre aventure.

Bon voyage et bonne pêche!

Préparer un voyage de pêche
Préparer un voyage de pêche
Préparer un voyage de pêche
Préparer un voyage de pêche
Préparer un voyage de pêche
Préparer un voyage de pêche

Posts récents

Inscrivez-vous à notre infolettre

Close video panel