fbpx
search

Fortifier son corps

20 juin 2019

À bien y penser et avec un peu d’effort, il est possible, outres les légumes, de vivre de l’océan!

Lors de notre voyage en Colombie-Britannique, nous avons croisé Steano dans son petit bateau qui lui sert de demeure. Voici un extrait de l’entretien réalisé avec ce personnage coloré qui a su teinter notre séjour à Tofino.

Fortifier son corps

« Je me considère chaque jour comme l’homme le plus chanceux au monde. C’est tellement fantastique de pouvoir travailler avec ardeur pour économiser mon argent et ensuite emménager dans mon vieux bateau pour quelques mois ! Chaque année je me permets de briser la routine et de vivre hors de l’ordinaire.

Je me considère très chanceux d’être en bonne santé et d’habiter dans une partie du monde vraiment cool. Vivre en nature et près de l’océan représente certainement une distraction saine. Je crois que tout le monde qui a un mode de vie moindrement mouvementé devrait explorer une ville comme Tofino […] où on rencontre des gens fantastiques et où on vit des expériences impensables.

Je pense que la plupart des gens qui vivent ou qui voyagent ici on un grand respect pour la nature et la bonne nourriture. Lorsqu’on est entouré d’un environnement aussi fantastique, nous développons instinctivement une valeur morale pour chaque aliment frais qu’on y retrouve.

La nourriture fait partie intégrante de notre vie et malheureusement nous nous habituons à manger pauvrement dès un si jeune âge. C’est pourquoi je considère que de la ramasser soi-même, la préparer et ensuite la partager avec des amis me fait apprécier chaque aliment. Chaque fois qu’on veut des pétoncles ou des huitres, il suffit de faire de la plongée […] c’est la même chose pour le poisson, il suffit d’en pêcher. À bien y penser et avec un peu d’effort, il est possible, outres les légumes, de vivre de l’océan !

Fortifier son corps

C’est indescriptible le sentiment de pêcher son souper ou de plonger à quelques mètres de profondeur pour récolter des mollusques […] c’est irréel de déjouer la nature pour un court laps de temps. Si vous achetez un taco ou si vous allez dans un restaurant de sushi […] vous n’avez pas ce sentiment agréable d’accomplissement. Je pense que consommer la nourriture devrait être un moment religieux, un moment sacré […] avec le temps, nous nous sommes habitués à prendre la nourriture pour acquise sans la respecter.

Un de mes amis m’a dit un jour : Tout ce que ton corps absorbe doit être considéré comme un atout pour le fortifier. Parfois j’ai l’impression qu’en ville on oublie cette notion [..] c’est pourquoi j’adore le mode de vie que j’ai développé lorsque je vis sur mon bateau. Je pense que le fait d’aller récolter ou chasser soi-même sa nourriture est intégré à notre mémoire collective tel un segment de notre ADN ».

Tiré du Magazine Hooké no. 1, extrait d’entretien avec Steano, propos recueillis par Hooké.

Fortifier son corps
Fortifier son corps
Fortifier son corps
Fortifier son corps

Posts récents

Inscrivez-vous à notre infolettre

Close video panel